5 jeux pour motiver l’apprentissage chez les enfants

Le jeu est le meilleur biais d’apprentissage pour les enfants. En tant que parents, nous avons donc souvent tendance à vouloir porter notre choix sur des jeux éducatifs, pour nous assurer que nos enfants apprennent le plus possible dès leur plus jeune âge. Parfois, pourtant, les meilleurs jeux d’apprentissage pour les enfants exercent une pédagogie subtile, sans que celle-ci ne soit affichée comme un but premier.

Pour motiver l’apprentissage des enfants, l’important est d’adapter nos choix de jeux à leurs goûts pour leur permettre de s’amuser. Pour vous donner un maximum d’idées, voici une liste de 5 jeux, tous très différents, pour motiver l’apprentissage de vos enfants dans différents domaines.

1)    Le Monopoly

Idéal pour animer des soirées en famille, le Monopoly est un jeu aussi amusant que complet pour l’apprentissage de l’enfant. A la maison, nous en avons deux : la version Europe et la version Monde. Résultat, Téo commence à devenir incollable sur les capitales, et s’intéresse de plus en plus à la géographie !

Très ludique, le Monopoly est un excellent jeu pour motiver l’apprentissage sans en avoir l’air. Tout au long du jeu, Téo pose des questions : « c’est où ce pays ? et comment s’appellent les habitants ? Pourquoi les hôtels sont beaucoup moins chers dans ce pays que dans celui-ci ? ». Toutes ces questions l’aident à mieux comprendre le jeu, et à apprendre sans même qu’il ne s’en rende compte. Sans compter les surprises que nous réservent les cartes « Chance », qui sont toujours une nouvelle occasion de lui expliquer de nouveaux mots.

Depuis qu’il commence à savoir compter, nous aimons lui confier la banque, en l’aidant bien sûr à chaque fois qu’il rencontre certaines difficultés. Il n’y a pas mieux pour faciliter l’apprentissage des maths ! Quoi de plus amusant pour un enfant que de jouer au grand en comptant des pièces et des billets ? Avec une telle responsabilité, il se sent important, valorisé, et il essaie de remplir du mieux possible sa fonction de petit banquier.

On recommande donc sans hésiter le Monopoly, jeu ludo-éducatif par excellence !

2)    Le jeu du marchand de fruits et légumes

Tout comme le banquier, le marchand doit compter des billets, ce qui aide notre Téo à s’en sortir avec les maths. Mais ce n’est pas son unique rôle !

Lorsque nous faisons les clients de Téo, en bons acteurs, nous lui posons des questions sur ce qu’il vend. Lorsqu’il ne sait pas,  c’est pour nous l’occasion de faire un aparté pour lui apprendre de nouveaux noms de fruits et légumes, et d’en expliquer les différents goûts (acide, sucré, amer…).

En installant une part de jeu dans l’alimentation de notre fils, nous avons de plus en plus de facilités à lui faire manger différents fruits et légumes ! Et ça, c’est une grande réussite.

3)    Les jeux d’expérience scientifique

Les jeux d’expérience scientifique sont divers et variés : kits de chimiste, mallettes de docteur, police scientifique… Pour bien choisir, gardons à l’esprit que ce jeu doit avant tout plaire à l’enfant !

Récemment, nous avons offert à Téo un jeu d’expérience scientifique à la fois ludique et instructif : il s’agit d’un kit archéologique avec des trésors à déterrer. Il a passé des heures à observer des trésors à la loupe en nous demandant les spécificités de chaque pierre (que nous ne connaissions pas, pour tout vous dire mais le web nous a aidé dans cette quête d’en apprendre plus) !

4)    Les jeux de construction

L’avantage des jeux de construction est que ces derniers grandissent avec nos enfants : déjà bambins, ils peuvent jouer avec des gros cubes en bois pour se familiariser avec les formes et les couleurs.

Avec les années, il est possible de proposer des jeux de constructions pour les plus grands. Un choix de jeu idéal pour permettre aux enfants de tous les âges d’améliorer leur logique et leur patience tout en s’amusant, seuls ou en groupe.

5)    Les déguisements

Les déguisements sont un excellent moyen d’apprendre en s’amusant. Un déguisement n’est pas qu’une tenue, c’est une tenue avec des accessoires, qui deviennent des jouets, ainsi que des objets de curiosité. A quoi sert le stéthoscope du docteur ? Quel est le rôle d’un policier ? Pourquoi le roi porte un spectre ? A quoi ressemble l’épée d’un pirate ? Il s’agit des questions que Téo a pu nous poser en revêtant ses différents costumes.

Outre l’éveil de la curiosité, les jeux de déguisements encouragent un mimétisme qui développent la créativité, l’imagination, mais aussi l’empathie de l’enfant, qui tente de rentrer dans la peau de son personnage.

Bien plus subtils qu’ils n’en donnent l’air, les déguisements font donc partie des jeux à privilégier pour motiver l’apprentissage de nos enfants.

Cet article vous a plu ? Retrouvez davantage d’idées de choix de jeux et de jouets sur notre blog famille www.jmilaureteofamily.fr.