Test : panneaux de circulation pour jouer aux petites voitures

Fan de petites voitures (vous me direz, comme beaucoup d’enfants de son âge, et en particulier les garçons), notre Téo s’est amusé ce week-end avec son nouvel attirail de jouets.

Pour égayer un peu ses circuits, nous lui avons en effet offert des panneaux de circulation en bois. Personnellement, je n’avais pas connaissance de l’existence de ce type de jouets avant de tomber dessus. Il s’agit, finalement, d’un jeu éducatif pour apprendre le code de la route avant l’heure !

Petit retour sur ce test, dont le succès fulgurant nous a plus que surpris…

L’installation du circuit avant de jouer

Jusqu’à aujourd’hui, le circuit de petites voitures de Téo était plutôt « fait maison » : pas de gazon ou de pistes spéciales, mais des jeux empilés, des obstacles faits sur-mesure avec des livres, figurines, des « méchants qui bloquent le passage », bref, une véritable occasion de mettre un bazar infernal dans sa chambre.

En véritables parents aventuriers, nous avons donc donné à Téo une occasion d’étoffer encore ce terrain de jeu déjà chaotique en y introduisant des panneaux de circulation.

Exit Frankenstein et Hulk, place aux vrais obstacles que l’on rencontre sur la route, et qui font « râler les parents » (oui, Jimmy voudrait pouvoir stationner partout).

On fait des zigzags dans toute la chambre, on explique 10 fois la signification d’un même panneau, on change chaque panneau de place 4 ou 5 fois, et puis… on joue !

Jouer aux petites voitures avec des panneaux de signalisation

Nous avons joué tous les trois pendant un bon moment pour partager ce nouveau jeu en famille. Et bizarrement, c’est en introduisant des règles avec ce jeu éducatif pas cher que Téo semble le plus s’amuser !

Eh oui, en introduisant les règles, on offre aussi la possibilité de les transgresser. Ce qui est pour un bambin de 6 ans le plus drôle, évidemment…

Une fois les règles de base acquises et l’ensemble des panneaux bien intégrés, on a vu de la conduite à contresens, des STOP fièrement grillés, des carambolages complètement fous…

De bons fous rires pour un après-midi, mais je pense passer mon tour le jour où il voudra prendre ses premières leçons de conduite accompagnée !

La pédagogie douce de ce jeu

Ce qui nous a aussi surpris, c’est « l’après-jeu ». En l’amenant chez un copain ce dimanche, je me suis aperçue que Téo a commencé à regarder les panneaux sur la route. « Je connais pas celui-là ! et celui-là, c’est pour quoi ? ». On a ouvert une brèche sans même l’avoir vu venir !

J’ai donc répondu à toutes ses questions, en expliquant bien pourquoi il était important de respecter chaque panneau dans la vraie vie, parce que sur la route, on n’est pas sur un circuit…

Notre fils est devenu curieux de la signalisation et est beaucoup plus attentif à notre conduite qu’auparavant. Alors que le jeu ne comportait que 15 panneaux, il en connaît aujourd’hui 30… a seulement 6 ans ! (Et nous, ça nous a fait faire des révisions !)

Je n’aurais vraiment pas pensé que mon fils s’intéresserait au code de la route si jeune. Du moins, je ne l’y aurais certainement pas poussé si le sujet ne l’avait pas autant intéressé et amusé. Voilà comment, en offrant simplement un jeu ludo-éducatif, on peut ouvrir de nouveaux horizons très en avance… C’est assez incroyable !

Retrouvez toutes nos meilleures idées de jeux d’apprentissage pour les enfants en lisant notre article 5 jeux pour motiver l’apprentissage chez les enfants.